Partenaires

CNRS
Logo Paris 1 Logo Paris 4

Rechercher

sur ce site

sur web cnrs

Nos coordonnées

Ce site de l’UMR SIRICE n’est plus actualisé depuis septembre 2017.
Il est appelé à disparaître, remplacé par le nouveau site qui se trouve désormais à l’adresse suivante : www.sirice.eu

-------

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

UMR SIRICE

Bureau F 628

17 rue de la Sorbonne

75231 Paris cedex 05

mail : sirice@univ-paris1.fr


Accueil du site ::  Agenda :: 

Définir la guerre. Regards croisés disciplinaires
Journée d’études

11 janvier 2013
Horaire : 09h00 - 18h30

 

Otto Dix, Triptyque de la Guerre, 1932, Staatliche Kunstammlungen, Dresden, Galerie Neue Meister



Définir la guerre. Regards croisés disciplinaires



  • RTP « Études sur la guerre » : Journée d’études du vendredi 11 janvier 2013
  • Lieu : Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 12 place du Panthéon, salle 216



L’objectif de la journée d’études du RTP est de croiser les points de vue des différentes disciplines sur l’objet « Guerre ». Dans les perspectives de chacune d’elles comment la guerre est-elle pensée, traitée et même définie ? L’accent sera mis aussi sur l’état des recherches les plus récentes.

Quatre tables rondes sont proposées, deux par demi-journée. Trois ou quatre chercheurs de disciplines différentes s’exprimeront sous la houlette d’un animateur. Ils parleront à partir de leur discipline et pourront également évoquer l’apport des autres disciplines sur le sujet qu’ils traitent.


Programme

sous réserve de modifications



Première demi-journée (9 h – 12 h 30)

La guerre : comment ?

  • 9 h-9 h 15 :
Ouverture par François-Joseph Ruggiu
Introduction par Robert Frank
  • 9 h 15-10 h 15 : 1re table ronde : L’état de guerre

Qu’est-ce qu’un « état de guerre » ? Qu’est-ce qu’implique juridiquement, politiquement, économiquement, socialement le passage de l’état de paix à l’état de guerre ? le passage de l’état de guerre à l’état de paix ? Quels sont les différents types d’entrées en guerre et de sorties de guerre ? Quelle est la spécificité d’un état de guerre en cas de guerre civile ?

Président : Maurice Vaïsse, historien
Participants : Michel Adam, anthropologue ; Alya Aglan, historienne ; Ninon Grangé, philosophe

  • 10 h 15-10 h 45 : discussion
  • 10 h 45-11 h : pause
  • 11 h-12 h : 2e table ronde : Violences de guerre et droit de la guerre

La violence extrême ou le risque de violence extrême caractérise la guerre. Comment est-elle appréhendée par les différentes disciplines dans les recherches récentes ou moins récentes ? Quelle est la place du droit dans la conduite et le déroulement des conflits militaires (le jus in bello) ? Et comment est-il conçu, appliqué, géré, instrumentalisé ?

Présidente : Élisabeth Claverie, anthropologue

Participants : Bertrand Schnerb, historien médiéviste ; Fabrice Virgili, historien, Svetlana Zasova, juriste

  • 12 h -12 h 30 : discussion



Seconde demi-journée (14 h-18 h)

La guerre : pour quoi et pourquoi ?

  • 14 h-15 h 15 : 3e table ronde : Buts de guerre et causes sacrées

Quels sont les différents types de buts de guerre (intérêts, sécurité, idéologies, « causes sacrées ») ? Pourquoi et pour quoi accepte-t-on la mort ou le risque de mort pour les siens ? Ces buts, sont-ils les mêmes à la veille, au début, au cours, à l’issue du conflit ? Quels sont les liens – et y a-t-il des liens ? – entre le principe de causalité et celui de finalité dans le déclenchement et le déroulement de la guerre ? Comment les buts de guerre sont-ils explicités, expliqués, instrumentalisés par les décideurs ? Que nous apprennent les disciplines sur l’articulation entre les buts et la légitimité de la guerre ? et donc sur les processus de légitimation des conflits ?

Présidente : Isabelle Sourbès-Verger, géographe

Participants : Philippe Boulanger, géographe ; Thomas Lindemann, politologue, Hervé Drévillon, historien moderniste ; Michel Margairaz, historien de l’économie

  • 15 h 15 -15 h 45 : discussion
  • 15 h 45-16 h : pause
  • 16 h - 17 h 15 : 4e table ronde : La démocratie, les démocraties et la guerre

À quelles conditions les démocraties peuvent-elles aujourd’hui accepter le recours à la guerre ? au nom de quoi (c’est poser la question du jus ad bellum en ce début de XXIe siècle), pour quoi et pourquoi ? Y a-t-il une spécificité du comportement des démocraties dans la guerre ? Et le non respect par elles du jus in bello a-t-il des effets sur le plan militaire, politique, etc. ?

Président : Frédéric Charillon, politologue

Participants : François Cochet, historien ; Olivier Forcade, historien ; Jean-Vincent Holeindre, politologue ; Philippe Vial, historien

  • 17 h 15 -17 h 45 : discussion
  • 17 h 45 : Conclusions par Hervé Drévillon

Liste de diffusion

À noter

Assemblée générale UMR SIRICE 2017

Ce site de l’UMR SIRICE n’est plus actualisé depuis septembre 2017. Il est appelé à (...)

Séminaire SIRICE 2016-2017

Depuis le 15 septembre 2015, le nom de l’UMR Irice évolue en UMR SIRICE (Sorbonne-IRICE) (...)