Partenaires

CNRS
Logo Paris 1 Logo Paris 4

Rechercher

sur ce site

sur web cnrs

Nos coordonnées


UMR SIRICE 8138
44 rue de l’Amiral Mouchez
75014 Paris

sirice@univ-paris1.fr


Accueil du site ::  Publications ::  Publications des chercheurs Irice :: 

De Gaulle et le Vietnam

Par Pierre Journoud.

Paris, Tallandier, 2011.

Cet ouvrage retrace les changements de politique du général de Gaulle face au problème vietnamien, avec ses doutes et ses certitudes, ses erreurs, ses prises de conscience et ses regrets.

Principal inspirateur d’une politique de force dirigée contre les indépendantistes en Indochine à la fin de la seconde guerre mondiale et partisan d’une escalade de la guerre contre le Vietminh après son départ du pouvoir en janvier 1946, de Gaulle ne s’est converti aux vertus de la négociation et de la paix qu’à partir de 1953, à la faveur de la détente internationale. Mais il faut attendre 1963 pour le voir dévoiler par étapes les grandes lignes d’une nouvelle politique dans la région qui prend le contre-pied de celle des États-Unis.

Au lieu de justifier le maintien de la division du Vietnam par la guerre, il conditionne la restauration de la paix à celle de l’unité du Vietnam et de son indépendance. Jusqu’au choix de l’escalade et de l’américanisation de la guerre par Lyndon Johnson, en février-mars 1965, il croit possible d’éviter de transformer une guerre essentiellement civile en un conflit prolongé et de grande envergure. Il multiplie les déclarations et les initiatives en ce sens et en vient même à condamner publiquement les États-Unis. Le Vietnam devient alors le principal moteur d’une stratégie gaullienne de dépassement des blocs et de séduction du Tiers-Monde.

Il s’agit de la première étude complète de la politique indochinoise du général de Gaulle (1945-1969), basée sur une recherche multi-archives (France, États-Unis, Canada) et plus d’une centaine de témoignages, principalement réalisés en France, aux États-Unis et au Vietnam.

Docteur en histoire de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, Pierre Journoud est chercheur à l’Institut de recherche stratégique de l’école militaire (IRSEM), chercheur associé à l’UMR-IRICE et au Centre d’histoire de l’Asie contemporaine (CHAC, Paris I). Auteur de Paroles de Dien Pien Phu. Les survivants témoignent (Tallandier, 2004), il a publié de nombreux articles et organisé plusieurs colloques internationaux sur les aspects politico-stratégiques des guerres d’Indochine.


Liste de diffusion

À noter

Assemblée générale UMR SIRICE 2017

AG UMR SIRICE s’est tenue le Jeudi 19 Janvier 2017 de 10h à 12h30 Maison de la (...)

Séminaire SIRICE 2016-2017

Depuis le 15 septembre 2015, le nom de l’UMR Irice évolue en UMR SIRICE (Sorbonne-IRICE) (...)