Partenaires

CNRS
Logo Paris 1 Logo Paris 4

Rechercher

sur ce site

sur web cnrs

Nos coordonnées


UMR SIRICE 8138
44 rue de l’Amiral Mouchez
75014 Paris

sirice@univ-paris1.fr


Accueil du site ::  Les membres :: 

Schlagdenhauffen Régis

Maître de conférence à l’EHESS

Contact : Regis.schlag@gmail.com



Régis Schlagdenhauffen

  • est sociologue,
  • maître de conférences à l’EHESS,
  • membre de l’axe « Genre et Europe » du LabEx EHNE
  • et chercheur collaborateur régulier de l’UMR IRICE (Axe 6 : Traces de guerres, réparations et enjeux de réconciliation).

Parcours

Après une thèse de doctorat réalisée en cotutelle (Université de Strasbourg & Université Humboldt de Berlin, 2009), il a obtenu successivement un post-doc de la Fondation Thyssen à l’Université Libre de Berlin, un post-doc de l’Institut Emilie du Châtelet à l’IRICE et enfin un post-doc de l’EHESS. Ses recherches se situent au croisement de quatre champs : les parcours de vie ; les journaux intimes, l’homosexualité et le vieillissement. R. Schlagdenhauffen a d’abord travaillé sur les mobilisations mémorielles, en tant que lieu de rencontre de mémoires collectives de groupes et de lieu de production de revendications (sociales, politiques, citoyennes et économiques). Sa thèse, primée par la Fondation Auschwitz, a porté sur une analyse comparée des usages et pratiques de la commémoration des victimes homosexuelles du nazisme en Europe de l’Ouest. Depuis deux ans, ses recherches l’ont conduit à appréhender la tension entre le dicible et l’indicible dans les témoignages et écrits autobiographiques (notamment à travers la lecture du journal intime inédit du juriste et sexologue bisexuel Eugène Wilhelm [1885-1951]) afin d’examiner comment le genre, l’âge et l’orientation sexuelle participent d’une reconfiguration des dispositifs de la sexualité. Parallèlement, il continue ses recherches sur l’européanisation de la catégorie « groupe de victimes du nazisme » du point de vue de ses dimensions politiques et pédagogiques.

Mots-clefs : mémoire, biographie, parcours de vie, genre, sexualité, vieillissement.

Principales publications

1. Ouvrages

  • 2012, Les victimes du nazisme. Destins spécifiques, Strasbourg, Editions du Conseil de l’Europe

  • 2011, Triangle rose. La persécution nazie des homosexuels et sa mémoire, Paris, Ed. Autrement, coll. Mutations/Sexe en tous genre, 308 p.
  • 2005, La bibliothèque vide et le mémorial de l’holocauste de Berlin, Paris, L’Harmattan, coll. Allemagne d’hier et d’aujourd’hui.

2. Direction d’ouvrage

  • 2011, (avec A. Ehresmann et al.) Die Erinnerung an die nationalsozialistischen Konzentrationslager : Akteure, Inhalte, Strategien, Berlin, Metropol, 280 p.

    3. Articles

    • 2014, Désirs condamnés : juger les homosexuels en Alsace annexée », Clio. Femmes, Genre, Histoire, n°39.
    • 2011, Rapports à la conjugalité et à la sexualité chez les personnes âgées en Allemagne, Genre, sexualité et société, n°6 : http://gss.revues.org/index2205.html
    • 2011, Le Dodenherdenking à l’Homomonument d’Amsterdam : commémoration des victimes du nazisme et usages politiques de la mémoire, Témoigner. Entre Histoire et Mémoire, 110, 2011, pp. 114-26.
    • 2011, De Dodenherdenking aan het Homomonument in Amsterdam : herdenking van de sclachtoffers van het naziregime en politiek gebrouik van de herinnering, Revue de la Fondation Auschwitz, Bruxelles, 2011, 12 p.
    • 2011, Eugène Wilhelm. Découverte d’un journal intime, La faute à Rousseau. Revue de l’association pour l’autobiographie et le patrimoine autobiographique, 56, fév. 2011, pp. 54-55.
    • 2010, Les lesbiennes sont-elles des victimes du nazisme ? Analyse d’une controverse mémorielle, Revue d’Allemagne, 42 (4), pp. 553-68.
    • 2010, De l’oubli à la commémoration des victimes homosexuelles de la Déportation en France, Revue des sciences sociales, 44, 2010, pp. 16-23.
    • 2008, Das Gedenken an die homosexuellen NS-Opfer in Israel und ihre Darstellung im neuen Holocaust-Museum von Yad Vashem, Invertito. Jahrbuch für die Geschichte der Homosexualitäten, 10, pp. 150-64.
    • 2007, Promotion de la prostitution et lutte contre l’homosexualité dans les camps de concentration nazis, Trajectoires, 1, pp. 60-73 : http://trajectoires.revues.org/inde...
    • 2005, Le nouveau musée de Yad Vashem et la commémoration des victimes homosexuelles du nazisme, Bulletin du Centre de recherches français de Jérusalem, 16, pp. 120-38.
    • 2005, The New Holocaust History Museum of Yad Vashem and the Commemoration of Homosexuals as Victims of Nazism, Bulletin du CRFJ, 16, 2005, pp. 244-61 : http://bcrfj.revues.org/index255.html


    4. Chapitres d’ouvrages

• 2014, L’Affaire Paris-Berlin », in D. Lett et G. Houbre (dir.), Mobilités et circulation des savoirs, Rennes, PUR.
• 2014, L’écriture de l’entrée dans la sexualité dans le journal d’Eugène Wilhelm, in B. Banoun, et al. (dir.), Fictions du masculin, Paris, Garnier.
• 2012, Numa Praetorius et Georges Eekhoud, in M. Lucien (dir.), Georges Eekhoud : Un illustre uraniste, Montpellier, GayKitschCamp, 2012, p 77-81.
• 2011, Totgeschlagen, totsgeschwiegen : die strategische Verwendung des Vergessens am Beispiel der homosexuellen NS-Opfer, In Die soziokulturelle (De)Konstruktion des Vergessens, Aisthesis, Bielefeld, p. 155-164.
• 2011, Einleitung (avec A. Ehersmann, et al.), In Die Erinnerung an die nationalsozialistischen Konzentrationslager, Berlin, Metropol, p. 7-22.
2011, Die Gedenkstätten Neuengamme und Bergen-Belsen (avec A. Ehersmann, et al.). In Die Erinnerung an die nationalsozialistischen Konzentrationslager, Berlin, Metropol, p. 238-250.
• 2009, Innerer Feind oder existentieller Außenseiter : Die Figur des Juden, des Zigeuners und des Homosexuellen. In R. Johler et al., Zwischen Krieg und Frieden ; Die Konstruktion des Feindes, TVV-Verlag, Tübingen, pp. 297-308.
• 2009, Juif, tsigane et homosexuel en tant que figures du marginal existentiel. In La construction de l’ennemi, R. Johler, F. Raphaël et P. Schmoll, Strasbourg, Néothèque, pp. 129-40.
• 2009, Homosexuels. In Dictionnaire de la Shoah, G. Bensoussan et al.(dir.), Paris, Larousse, pp. 276-77.
2008, Topographie des Gedächtnisses : Nationale Denkmäler zur Erinnerung an Opfergruppen des Nationalsozialismus in Paris und Berlin, In Doerry, Janine et al. (éd.), Nationalsozialistische Lager im Westen Europas : Deutschland, Frankreich und die Niederlande, Paderborn, Schöningh, pp. 209-24.
• 2008, L’Exodus allemand : la reconstruction d’une identité juive en Allemagne après la Shoah, In Des Usages de la mémoire de la Shoah dans le monde juif, D. Michman et F. Ouzan (dir.), Paris, CNRS Editions, pp. 119-42.


5. Recensions

• 2013, Thierry Delessert, Les homosexuels sont un danger absolu : homosexualité masculine en Suisse durant la Deuxième Guerre mondiale. In Vingtième siècle, n°119.
• 2012, Brigitte Stude, 1968 und die Formung des feministischen Subjekts. In Clio, 34.
• 2012, Boys don’t Cry. In Revue Française de Sciences Politiques, 62.
• 2006, Hass, Matthias, Gestaltetes Gedenken : Yad Vashem, das U.S. Holocaust Memorial Museum und die Stiftung Topographie des Terrors, Francfort, Campus, 2002. In Revue des sciences sociales, 36.
• 2006, Carrier, Peter, Holocaust Monuments and National Memory Cultures in France and Germany since 1989 : The Origins and Political Function of the Vel’d’Hiv’ in Paris and the Holocaust Monument in Berlin, Oxford, Berghahn Books, 2005. In Revue des sciences sociales, 35.
• 2005, Filhol, Emmanuel, Un camp de concentration français. Les Tsiganes Alsaciens-lorrains à Crest (1915-1919), PUG, Grenoble, 2004. In Revue des sciences sociales, 33.

(Mise à jour Février 2014)


Liste de diffusion

À noter

Assemblée générale UMR SIRICE 2017

AG UMR SIRICE se tiendra le Jeudi 19 Janvier 2017 de 10h à 12h30 Maison de la Recherche - 28 (...)

Séminaire SIRICE 2016-2017

Depuis le 15 septembre 2015, le nom de l’UMR Irice évolue en UMR SIRICE (Sorbonne-IRICE) (...)