Partenaires

CNRS
Logo Paris 1 Logo Paris 4

Rechercher

sur ce site

sur web cnrs

Nos coordonnées

à partir du 20 mars 2017

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

UMR SIRICE

Bureau F 628

17 rue de la Sorbonne

75231 Paris cedex 05

mail : sirice@univ-paris1.fr


Accueil du site ::  Les membres :: 

Forcade Olivier

Olivier Forcade

Professeur des universités
Histoire et civilisations

mail : olivier.forcade@paris-sorbonne.fr

Titres et diplômes

  • Agrégé d’histoire (1989)
  • DEA d’histoire de l’Université de Paris X-Nanterre, La censure pendant la Première Guerre mondiale, sous la direction de Jean-Jacques Becker, 1991, mention TB ;
  • Docteur en histoire contemporaine de l’Université de Paris-X Nanterre, 1998. Thèse sous la direction de Jean-Jacques Becker sur La censure politique en France pendant la Grande Guerre, 3 volumes, 992 p., mention très honorable avec les félicitions du jury à l’unanimité (G.-H. Soutou, J.-J. Becker, S. Audoin-Rouzeau, G. le Béguec, G. Krumeich).
  • Habilitation à diriger les recherches soutenue à l’Université de Paris IV-Sorbonne devant un jury composé des Professeurs D. Barjot, J.-J. Becker, R. Frank, J. Frémeaux, J.-Ch. Jauffret, G.-H. Soutou (directeur) le 12 décembre 2005 avec un dossier intitulé « De la censure politique pendant la Grande Guerre au renseignement d’Etat : les pouvoirs publics, l’autorité politique et le secret en France 1914-1939 », comprenant 3 volumes dont un mémoire de recherche inédit Les services spéciaux militaires, le renseignement et l’Etat en France 1919-1939, 508 p. et un mémoire didactique, 102 p.

Parcours professionnel

  • Professeur des Universités en histoire contemporaine à l’Université de Picardie Jules Verne depuis le 1er septembre 2006, rattaché à l’équipe d’accueil n° 2093 du Centre d’histoire des sociétés, des sciences et des conflits :
  • Professeur d’histoire contemporaine (relations internationales) à l’Université de Paris IV-Sorbonne depuis le 1er septembre 2008.
    Position de recherche : appartenance à l’UMR Irice 8139
  • Animation avec Philippe Hayez, conseiller référendaire à la cour des Comptes et Sébastien Laurent d’un séminaire de recherche interdisciplinaire, Métis, sur Le renseignement dans les Etats et les sociétés démocratiques dans le système international, 2008 : séminaire METIS :
    http://chsp.sciences-po.fr/groupe-de-recherche/metis-le-renseignement-et-les-societes-democratiques.

Fonctions et responsabilités administratives diverses

  • Membre de l’Association des historiens contemporanéistes de l’enseignement supérieur et de la recherche : membre élu et réélu à son bureau 1995-2002, puis en 2007.
  • Membre du conseil scientifique du Mémorial Leclerc de Hauteclocque et Libération de Paris et du Musée Jean Moulin de la Ville de Paris depuis 1994 : participation à la conception muséographique et à la rédaction de notices de présentation des collections, à la conception des opérations scientifiques (colloques internationaux).
  • Membre du Conseil scientifique de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne (Somme) depuis 1998.
  • Vice-président de l’Association Guerre et médecine élu en 2007.
    Membre du Conseil scientifique du comité de la recherche historique au ministère de la Défense, nommé en 2007.
  • Membre du comité de rédaction de revues :
    1914-1918. Aujourd’hui. Today. Heute, 1998-2004.
    Revue historique des armées, 2007.
    Editorial Board de la revue anglo-américaine Intelligence and national Security, 2009
    Cahiers de la Sécurité, 2009.
  • Appartenance à des instances scientifiques et nationales

    Membre nommé en décembre 2007 au Conseil national des Universités, 22e section, 2008-2011.

Publications

depuis l’année 2000

Ouvrages

  • La République secrète. Histoire des services spéciaux français de 1918 à 1939, Paris, Nouveau Monde éditions, 2008, 702 p.
  • Eric Duhamel, Olivier Forcade, Histoire et vie politique en France depuis 1945, Paris, Nathan, collection Fac, 2000, 294 p., 2e édition Colin en 2005.
  • Olivier Forcade, Sébastien Laurent, Secrets d’Etat. Pouvoirs et renseignement dans le monde contemporain, Paris, Colin, 2005, 238 p.

à paraître

  • L’espionnage économique dans les relations internationales fin XIX-XXe siècles, Larousse, à paraître.

Ouvrages collectifs

  • « La Société, la guerre, la paix 1911-1946 », journée d’étude organisée par le Centre d’histoire des sociétés de l’Université d’Amiens, 17 janvier 2004, in Histoire Economie et Société, sous la direction d’Olivier Forcade, 2-2004, p. 163-259.
  • Olivier Forcade (éd.), Le Secret et la puissance : les services spéciaux en France et le renseignement aux XIX et XXe siècles, Amiens, Encrage, 2007, 155 p.
  • Olivier Forcade, Philippe Nivet (dir.), Les réfugiés en Europe du XVIe au XXe siècle, actes du colloque du CHS de l’Université d’Amiens, 23-24 mars 2007, Paris, nouveau monde éditions, 2008, 351 p.

à paraître

  • Journal de bord de Louis Rivet, chef des services spéciaux 1936-1944, édition critique et annotée établie avec Sébastien Laurent, NME, à paraître en 2010.

Direction de collection

  • Direction avec Sébastien Laurent de la collection « Le Grand jeu » chez l’éditeur Nouveau monde éditions. Cette collection se consacre à la publication de travaux de recherche inédits, de colloques, d’essais et d’études doctorales sur le secret dans les sociétés avec une optique internationaliste. Deux titres sont parus et quatre sont à paraître : notamment David Bankier (dir.), Les services secrets et la Shoah, 2007, 478 p., actes du colloque de New York, 2005 et à paraître en 2010, Gérald Sawicki, L’affaire Schnaebelé en 1887 ou les rivalités secrètes franco-allemandes.

  • Co-direction de la collection Monde contemporain avec Eric Bussière, PUPS.

Articles (classés par thématiques)

La guerre de 1914-1918 et les relations internationales dans le premier XXe siècle

* La censure et la propagande en France

  • « Censure et système d’information dans une guerre totale : la censure à Paris en 1914-1918 », communication au colloque international du Centre d’étude militaire et de prospective de Pully (Suisse), La Guerre totale, 17-19 février 2000, Pully, Travaux d’histoire militaire et de polémologie, 2001, p. 358-381.
  • « Faire l’histoire de la censure », communication au colloque organisé par le CHEVS-IEP de Paris, 13 juin 2002, in Sébastien Laurent (dir.), Archives « secrètes », Secret d’archives. Historiens et archivistes face aux archives sensibles, Paris, CNRS, 2003, p. 201-209.
  • « Dans l’œil de la censure : voir ne pas voir la guerre », in Christophe Prochasson et Anne Rasmussen (dir.), Vrai et faux dans la Grande Guerre, Paris, La Découverte, 2004, p. 35-54.
  • « Propagande, censure et information en Europe », in Encyclopédie critique de la Grande Guerre, sous la direction de S. Audoin-Rouzeau et J.-J. Becker (dir.), Paris, Bayard, 2004, p. 451-465.
  • « Voir et dire la guerre à l’heure de la censure en France en 1914-1918 », in Le Temps des médias. Revue d’histoire, n° 4, printemps 2005, p. 50-62.

* La guerre ou la fabrique de l’opinion nationale/ internationale

  • « Censure, secret et contrôle de l’opinion en 1914-1918 », in Matériaux pour l’histoire de notre siècle, n° spécial « Le secret dans l’histoire », avril-juin 2000, n° 58, p. 45-53.
  • « La censure dans la Grande Guerre : une fabrique de l’opinion ? », in La Politique et la guerre. Pour comprendre le XXe siècle européen. Hommage à Jean-Jacques Becker, sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau, Annette Becker, Sophie Coeuré, Vincent Duclert, Frédéric Monier, Paris, Agnès Viénot éd.-Noésis, 2002, p. 238-254.
  • « L’opinion publique dans l’historiographie française de la Grande Guerre », in actes du colloque international des 20-21 novembre 1998 de l’Université de Montpellier III-UMR 5609 du CNRS et du Conseil régional Languedoc-Roussillon, La Grande Guerre 1914-1918. 80 ans d’historiographie et de représentations, sous la direction de Jules Maurin et Jean-Charles Jauffret, Montpellier, 2002, p. 179-193.

à paraître

  • « Le Figaro en guerre », in actes du colloque de l’IEP de Paris, 20-22 septembre 2006, Le Figaro. Histoire d’un journal, sous la direction de Pascal Goetschel et Claire Blandin, nouveau monde éditions,14 p., à paraître.

* Le système international à l’épreuve des crises et des conflits

  • « Les nouvelles missions sont-elles aussi nouvelles qu’on le dit ? », in actes du colloque international La métamorphose des missions des armées françaises après la guerre froide, sous la direction d’Hubert Jean-Pierre-Thomas, organisé par le Centre de sociologie de la Défense nationale (ministère de la Défense), 13-14 juin 1994, Paris, Les documents du Centre d’études en sciences sociales de la Défense, 2000, p. 23-35.
  • Avec Stéphane Audoin-Rouzeau, « La société, la guerre, la paix : nouveaux objets, nouvelles problématiques », in Histoire, Economie et Société, 2-2004, p. 165-172.
  • « Clauzewitz en Picardie ? », conclusion générale du colloque Guerre et politique en Picardie XVI-XXe siècles  », journée d’étude du 16 mai 2006 du Centre d’histoire des sociétés, Amiens, Encrage, 2007, p. 185-192.
  • « Les premières expériences militaires de l’humanitaire sous le Second Empire », journée d’étude Guerre et humanitaire de l’association Guerre et médecine, Faculté de médecine, Paris, 12 mai 2007, mis en ligne en septembre 2007 sur le site de l’association Guerre et médecine, 8 p. : www.bium.univ-paris5.fr/hist....pdf .
  • « De l’histoire des réfugiés dans le système européen et international », conclusion générale du colloque Les réfugiés en Europe aux époques modernes et contemporaines, actes du colloque du Centre d’histoire des sociétés, Université de Picardie, 23-24 avril 2007, sous la direction d’O. Forcade et Ph. Nivet, nouveau monde édition, 10 p., 2008.

Armées, États et sociétés dans le système international

  • « Philippe de Hauteclocque 1902-1939 », rapport général sur la « formation de l’officier » dans les actes du colloque international sous la direction de Christine Levisse-Touzé, Du capitaine de Hauteclocque au général Leclerc, Palais du Luxembourg, 19-21 novembre 1997, Bruxelles, Complexe, 2000, p. 35-51.
  • « Les officiers et l’Etat 1900-1940 », in Marc Olivier Baruch, Vincent Duclert (dir.), Serviteurs de l’Etat. Une histoire politique de l’administration française 1875-1945, Paris, La Découverte, 2000, p. 261-277.
  • « Armée » in Dictionnaire critique de la République, sous la direction de Vincent Duclert et Christophe Prochasson, Paris, Flammarion, 2002, p. 647-653.
  • Avec Bernard Boëne, « Etre Saint-Cyrien aujourd’hui : de nouveaux horizons ? » in actes du colloque du Musée des Invalides Saint-Cyr, la société militaire, la société française, 2-3 octobre 2002, in CERFA, Saint-Cyr, la société militaire, la société français, cahier n° 4, 2002, p. 271-279.
  • « Les milieux militaires et l’Action française 1898-1940 », in actes du colloque L’Action française. Culture, société, politique, Université de Lille III-Centre d’histoire de Sciences Po Paris, 21-23 mars 2007, Michel Leymarie et Jacques Prévotat (éds), Septentrion. Presses universitaires, 2008, p. 121-140.

L’information et le renseignement dans les relations internationales au XXe siècle

  • « L’exploitation du renseignement stratégique en 1936-1938 », in Georges-Henri Soutou, Jacques Frémeaux, Olivier Forcade (dir.), L’exploitation du renseignement en Europe et aux Etats-Unis des années 1930 aux années 1960, actes du colloque international des 3 et 4 juin 1998, Paris, Economica, 2001, p. 83-98.
  • « Le renseignement face à l’Allemagne au printemps 1940 et au début de la campagne de France », communication au colloque international La campagne de 1940, tenu les 16-18 novembre 2000, organisé par le Mémorial du maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris et du Musée Jean Moulin, sous la direction de Christine Levisse-Touzé, Tallandier, 2001, p. 126-155.
  • « Michel Debré et les fins politiques du renseignement 1959-1962 », communication au colloque Michel Debré, chef de gouvernement organisé par le CHEVS-FNSP, Palais du Luxembourg, 14-16 mars 2002, sous la direction de Serge Berstein, Pierre Milza, Jean-François Sirinelli, PUF, 2005, p. 489-513.
  • Notices “Services spéciaux militaires 1940-1944 », « Travaux Ruraux : le contre-espionnage clandestin 1940-1944 », « Renseignement et résistance », in François Marcot, Christine Levisse-Touzé, François Leroux (dir.), Dictionnaire de la Résistance, Bouquins-Laffont, 2006, p. 211-213, 216-217, 755-756.
  • « La sortie de guerre des services spéciaux militaires en France après 1919 », in Jacques Frémeaux, Michèle Battesti (dir.), Sorties de guerre (2), Cahiers du CEHD, n° 31, 2007, p. 45-57.
  • « Considérations sur le renseignement, l’Etat secret et la Défense nationale en France aux XIX-XXe siècles », in Revue historique des armées, 3/2007, p. 4-14.
  • « La drôle de guerre secrète à Amiens en 1940 : le contre-espionnage militaire dans la tourmente », in actes du colloque Guerre et politique en Picardie aux XIX-XXe siècles, actes de la journée d’étude du centre d’histoire des sociétés, Université de Picardie, 17 mai 2006, sous la direction d’Olivia Carpi et Philippe Nivet, Amiens, Encrage, 2007, p. 115-128.
  • « Les mutations guerrières de l’information économique en France de 1914 à 1939 : guerre économique, espionnage industriel et renseignement économique », in Information économique, intelligence économique et veille stratégique en France : entre le marché et l’Etat (XIX-XXe siècles), IOIF, Université de Bordeaux III-ANR, 6 juin 2007, Paris, NME, 2009.
  • « Les fichiers de la République : la surveillance des menées d’espionnage en France sous la Troisième République », Les jeudis du CHEAR, ministère de la Défense, 15 novembre 2007, Les Cahiers du CHEAR, 2008, p. 91-104.
  • « Le carnet B, un outil du contre-espionnage français de 1886 à 1939 », in actes du colloque IOIF, Renseignement politique, politique du renseignement et politisation du renseignement XIX-XXe siècles, Université de Bordeaux III-ANR, 18-19 octobre 2007, in Sébastien Laurent (dir.), Politiques du renseignement, Bordeaux, PUB, 2009, p. 207-216.
  • « La montée en puissance du renseignement dans les relations internationales aux XIX et XXe siècles », in Questions internationales, La Documentation française, n° 35, janv.-fév. 2009, p. 77-85.
  • « L’espionnage allemand et l’Action française : de la subversion étrangère à l’autosubversion », in Subversion, anti-subversion, contre-subversion, sous la direction de François Cochet et Olivier Dard, Riveneuve éd., 2009, p. 15-27.`

à paraître

  • « Nouvelles approches et problématiques pour une histoire du renseignement », in Commission d’histoire du renseignement, CEHD, actes de la journée d’études du 16 mai 2006, à paraître.
  • « Le renseignement et la décision politique en France sous la Troisième République », in Journée d’études d’histoire du renseignement, Centre d’études d’histoire de la Défense, sous la direction de Bertrand Warusfel, 1er juin 2007, à paraître.
  • « Les espionnes en 1914-1918 », in actes du colloque Les femmes et la guerre de l’Antiquité à nos jours, colloque de l’Université de Picardie Jules Verne, Amiens 15-16 octobre 2007, Economica, à paraître.
  • “French Intelligence at the beginning of the « Campagne de France” in 1940”, in Intelligence and national Security, à paraître.

Liste de diffusion

À noter

Assemblée générale UMR SIRICE 2017

AG UMR SIRICE s’est tenue le Jeudi 19 Janvier 2017 de 10h à 12h30 Maison de la (...)

Séminaire SIRICE 2016-2017

Depuis le 15 septembre 2015, le nom de l’UMR Irice évolue en UMR SIRICE (Sorbonne-IRICE) (...)