Partenaires

CNRS
Logo Paris 1 Logo Paris 4

Rechercher

sur ce site

sur web cnrs

Nos coordonnées

à partir du 20 mars 2017

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

UMR SIRICE

Bureau F 628

17 rue de la Sorbonne

75231 Paris cedex 05

mail : sirice@univ-paris1.fr


Accueil du site ::  Agenda :: 

Soutenance de thèse de Sylvain Dufraisse - samedi 12 mars 2016 - 10h - Salle Jean-Baptiste Duroselle
Soutenance de thèse

12 mars 2016
Horaire : 10h00 - 13h30

 

Sylvain Dufraisse

soutiendra sa thèse en histoire contemporaine, préparée à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la direction du professeur Marie-Pierre Rey :

Les héros du sport La fabrique de l’élite sportive soviétique (1934-1980)



Lieu

  • Université Paris 1 Sorbonne
    1 Rue Victor Cousin
    75005 Paris
    Salle Jean-Baptiste Duroselle

Pour des raisons de sécurité, les entrées dans les bâtiments de la Sorbonne font l’objet d’un contrôle renforcé. Les personnes souhaitant assister à la soutenance doivent donc confirmer leur présence avant le 8 mars à l’adresse suivante (sylvain.dufraisse@gmail.com) et se munir d’une pièce d’identité



Le jury sera composé de :

  • Marie-Pierre Rey, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directrice de thèse
  • Patrick Clastres, professeur à la Faculté des sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne
  • Sophie Cœuré, professeur à l’Université Paris 7 - Paris Diderot, rapporteur
  • Martine Mespoulet, professeur à l’Université de Nantes, rapporteur
  • Pascal Ory, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne



L’URSS opère au milieu des années 1930 un changement dans sa manière d’envisager la performance sportive. La recherche du record et la quête des victoires deviennent des objectifs de l’action du gouvernement et du Parti à partir de 1934, ce qui entraîne la mise en place de dispositifs pour coordonner et guider la préparation des sportsmen. Cette recherche éclaire dans la longue durée le processus de fabrique de l’élite sportive soviétique dont les prouesses apparaissent au cours de la Guerre froide comme une incarnation des réussites du régime et un foyer d’attachement des Soviétiques au « soviétique ». Pour ce faire, cette thèse analyse, en s’appuyant sur les productions médiatiques et artistiques comme sur les sanctions internes à l’administration sportive, la construction des normes faisant du sportsman un modèle de citoyen soviétique. Elle observe leur assimilation graduelle par les membres de l’élite athlétique, ainsi que les différents accommodements et libertés que s’autorisent les sportifs. Ce travail s’attache ensuite à retracer, en analysant les échanges de délégations d’athlètes, comment le groupe des sportsmen s’est constitué en relation avec l’étranger, adoptant un éthos sportif et donnant une physionomie à l’ « homme soviétique ». Il montre enfin comment le secteur du sport de haut niveau a été progressivement pris en charge par l’administration de la culture physique et du sport qui, en associant gratifications, récompenses, contrôles tatillons, planification dense, entraînements intenses, a contribué à établir un « régime sportif », partagé par une grande partie des athlètes de haut niveau et hautement centralisé.


Informations


Liste de diffusion

À noter

Assemblée générale UMR SIRICE 2017

AG UMR SIRICE s’est tenue le Jeudi 19 Janvier 2017 de 10h à 12h30 Maison de la (...)

Séminaire SIRICE 2016-2017

Depuis le 15 septembre 2015, le nom de l’UMR Irice évolue en UMR SIRICE (Sorbonne-IRICE) (...)