Partenaires

CNRS
Logo Paris 1 Logo Paris 4

Rechercher

sur ce site

sur web cnrs

Nos coordonnées


UMR SIRICE 8138
44 rue de l’Amiral Mouchez
75014 Paris

sirice@univ-paris1.fr


Accueil du site ::  Les membres :: 

Defrance Corine


Directeur de Recherche

CNRS UMR IRICE

44 Rue de l’Amiral Mouchez

75014 Paris

corine.defrance@wanadoo.fr


site mis à jour le 21 février 2015








Parcours professionnel

  • Depuis février 2015, Vertrauenswissenschaftlerin de la Alexander von Humboldt Stiftung
  • Octobre 2011 à mars 2012 : professeur invitée à la Freie Universität de Berlin.
  • Chercheur au CNRS depuis 1995 (section 33) affectée au Centre d’Études Germaniques de Strasbourg (1995-2002), puis à l’UMR IRICE depuis 2002.
  • Chargée de cours dans différentes institutions universitaires depuis 1994 (Université Robert Schuman de Strasbourg ; Universität des Saarlandes ; Sciences Po Paris à Nancy ; Université de Paris III)
  • Habilitation à diriger des recherches, soutenue le 22 juin 2002 à Strasbourg (Université Robert Schuman) : « Éducation, culture et politique en Allemagne au XXe siècle ».
  • Boursière « post doc » de la Alexander von Humboldt-Stiftung (Bonn) en 1995. Attachée au Seminar für Politische Wissenschaft de l’Université de Bonn (Prof. Dr. Hans-Peter Schwarz).
  • Doctorat, Université de Paris-IV, sous la direction du professeur Jacques Bariéty : « L’influence française sur la rive gauche du Rhin : fondements politiques de l’action culturelle de la France en Allemagne, 1945-1955 ». Thèse soutenue le 15 janvier 1993 avec, à l’unanimité, la mention très honorable et les félicitations du jury.
  • Boursière de l’Institut für Europäische Geschichte de Mayence (octobre 1992-mars 1993) ; Abteilung für Universalgeschichte.
  • Allocataire de recherche du ministère de la Recherche et de la Technologie (octobre 1989-septembre 1992). Laboratoire de recherche : CERAC, Paris-IV.

Distinctions

  • Prix Maurice Baumont de l’Académie des Sciences morales et politiques, 2001 pour l’ouvrage : Les Alliés occidentaux et les universités allemandes, 1945-1949, CNRS Editions, Paris, 2000.

Axes de recherche

  • Processus de Réconciliation en Europe au 20e/21e siècles
  • Relations franco−allemandes au 20e et 21e siècles
  • Société(s) allemande(s) d’après-guerre
  • Mur de Berlin (histoire, mémoires, représentations)
  • Histoire des universités, de la recherche et des politiques scientifiques en France et en Allemagne au XXe siècle

Enseignements actuels

  • Séminaire d’enseignement et de recherche (master) à l’Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne : Circulations, Frontières, Identités, avec Anne Couderc [http://irice.univ-paris1.fr/spip.ph...]

Activités éditoriales

  • Codirectrice, avec Bernard Ludwig et Ulrich Pfeil, de la collection « L’Allemagne dans les relations internationales », P.I.E. Peter Lang, Bruxelles. [http://www.peterlang.com/index.cfm?...]
  • membre du comité de rédaction et du comité de pilotage de la Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande.
  • membre du comité de rédaction de la revue allemande Lendemains

Appartenance à des associations de recherche spécialisées

  • membre du Comité franco-allemand d’historiens et membre du bureau du Comité franco-allemand d’historiens de 2002 à 2008.
  • membre de la Société d’Études Allemandes de Strasbourg et membre du bureau de cette société depuis juin 2002.
  • membre de l’Association des Amis de Maurice Baumont et membre du Conseil d’administration depuis 2006-2013.
  • membre de l’Association internationale d’Histoire contemporaine de l’Europe.
  • membre de l’Association des Amis de l’Institut Historique Allemand de Paris.

Publications (ouvrages et articles)

Ouvrages

  • Corine Defrance, Romain Faure, Eckhardt Fuchs (éd.), Bildung in Deutschland nach 1945. Transnationale Perspektiven / L’éducation en Allemagne après 1945. Perspectives transnationales, PIE Peter Lang, Bruxelles, 2015 (sous presse).
  • Corine Defrance, Anne Kwaschik (éd.), La guerre froide et l’internationalisation des sciences : acteurs, réseaux et institutions, CNRS-Editions, Paris, 2015 (sous presse)
  • Corine Defrance, Juliette Denis, Julia Maspero (éd.), Personnes déplacées et guerre froide en Allemagne occupée, PIE Peter Lang, Bruxelles, 2015 (sous presse).


  • Corine Defrance, Michael Kißener, Jan Kusber, Pia Nordblom (éd.), Deutschland – Frankreich-Polen seit 1945. Transfer und Kooperation, PIE Peter Lang, Bruxelles, 2014.



  • Nicole Colin, Corine Defrance, Ulrich Pfeil, Joachim Umlauf (éd.), Lexikon der deutsch-französischen Kulturbeziehungen seit 1945, Narr Verlag, Tübingen, 2013.


  • Corine Defrance, Françoise Knopper, Anne-Marie Saint-Gille (éd.), Pouvoir civil, pouvoir militaire en Allemagne. Aspects politiques, sociaux et culturels, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2013.


  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil (éd.), La France, l’Allemagne et le traité de l’Élysée, 1963-2013, CNRS Éditions (Biblis), Paris, 2012.



  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil (éd.), La construction d’un espace scientifique commun. La France, la RFA et l’Europe après le « choc du Spoutnik », PIE Peter Lang, Bruxelles, 2012.


  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, Histoire Franco-Allemande. Entre guerre froide et intégration européenne. Reconstruction et rapprochement 1945 – 1963, volume 10, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2012.


  • Corine Defrance avec Ulrich Pfeil, L’Histoire Franco-Allemande - Deutsch-Französische Geschichte, tome/Band 10. Eine Nachkriegsgeschichte in Europa. 1945-1963, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft-WBG, 2011.


  • Corine Defrance, Michael Kißener, Pia Nordblom (éd.), Wege der Verständigung zwischen Deutschen und Franzosen nach 1945 - Zivilgesellschaftliche Annäherungen, Tübingen, Narr Verlag, Band 7, 2010.


  • Histoire documentaire du CNRS, tome 3, 1981–1994 (sous la direction de Corine Defrance), CNRS Éditions, Paris, 2009.


  • Corine Defrance, Reiner Marcowitz, Ulrich Pfeil (éd.) : Histoire/Geschichte tome 2 (dossier de commentaires sur le tome 2 du manuel franco-allemand d’histoire). Dossier trilingue (français, anglais, allemand) en ligne [depuis janvier 2009] sur le site de l’Institut Georg Eckert de Braunschweig : (http://www.gei.de/index.php?id=1298).


  • Sentinelle ou Pont sur le Rhin ? Le Centre d’Études Germaniques et l’étude de l’Allemagne en France (1921-2001), avec la collaboration de Christiane Falbisaner-Weeda, Paris, CNRS Editions, 2008.


  • Hans Manfred Bock, Corine Defrance, Gilbert Krebs, Ulrich Pfeil (éd.), Les jeunes dans les relations transnationales. L’Office franco-allemand pour la Jeunesse, 1963–2008 [avec cédérom en annexe], Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2008.


  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil (Hg.), Der Élysée-Vertrag und die deutsch-französischen Beziehungen, 1945-1963-2003, Oldenbourg, Munich, 2005.
  • Les Alliés occidentaux et les universités allemandes, 1945-1949, CNRS-Editions, Paris, 2000.


  • La politique culturelle de la France sur la rive gauche du Rhin, 1945-1955, Presses Universitaires de Strasbourg, Strasbourg, 1994.


  • Winfried Schulze, Corine Defrance, Die Gründung des Instituts für Europäische -Geschichte Mainz, Philipp von Zabern, Mayence, 1992.


Édition de documents

  • Documents diplomatiques Français (DDF), publication du ministère des Affaires étrangères.


  • DDF, 1920, tome 1 (10 janvier-18 mai 1920), Imprimerie Nationale, Paris, 1997 ; - DDF 1920, tome 2 (19 mai-23 septembre 1920), Imprimerie Nationale, Paris, 1999 ;
  • DDF 1920, tome 3 (24 septembre 1920-15 janvier 1921) Peter Lang, Bruxelles, 2003 ; - DDF 1921, tome 1 (1er janvier-30 juin 1921), Peter Lang, Bruxelles, 2004 ; - DDF 1921 tome 2 (1er juillet-31 décembre 1921), Peter Lang, Bruxelles, 2005 ;
  • DDF 1920-1921, annexes (PV des conférences internationales), Peter Lang, Bruxelles, 2005 ;
  • DDF 1922, tome 1 (1er janvier-30 juin 1922), Peter Lang, Bruxelles, 2007.
  • DDF 1922, tome 2 (1er juillet–31 décembre 1922), Peter Lang, Bruxelles, 2008.
  • DDF 1923, tome 1 (1er janvier–30 juin 1923), Peter Lang, Bruxelles, 2010.
  • DDF 1923, tome 2 (1er juillet–31 décembre 1923), Peter Lang, Bruxelles, 2013.
  • DDF 1924, tome 1 (1er janvier–30 juin 1924), Peter Lang, Bruxelles, 2013.

Direction de numéros thématiques de revues

  • « La zone d’occupation soviétique 1945-1949 », Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 32 (2000) 1.
  • « La biographie dans les historiographies française et allemande contemporaines », Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 33 (2001) 4.
  • « Un regard français sur l’Allemagne : Le cas du Centre d’Études Germaniques » (en co-direction avec Michel Fabréguet), Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 34 (2002) 3.
  • « Les médias audiovisuels et les relations franco-allemandes », Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 37 (2005) 1.
  • « Le système éducatif allemand » (en co-direction avec Monique Mombert), Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 39 (2007) 1.
  • « Sociétés allemandes et sortie de guerre (la 2e moitié des années 1940) » (en co-direction avec Jörg Echternkamp et Stefan Martens), Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 40 (2008) 2.

Articles parus dans des revues à comité de rédaction

  • « Barbara, Göttingen et la « réconciliation franco-allemande », in Frankreich-Forum, revue annuelle éditée par le Saarbrücker Frankreich-Zentrum, Transcript Verlag, Bielefeld, 2015.
  • « Die Meistererzählung von der deutsch-französischen ‘Versöhnung’ », in Universitas 69 (2014) n° 813, p. 23-36. Réédition de « Die Meistererzählung von der deutsch-französischen ‘Versöhnung’ », in Aus Politik und Zeitgeschichte 63 1-2/2013, p. 16-22. [http://www.bpb.de/152058/deutschland-und-frankreich]
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Le traité de l’Élysée et les relations scientifiques franco-allemandes », in Histoire de la Recherche contemporaine, 2013, tome 2, n° 2, p. 189-192.
  • « The Élysée Treaty in the Context of Franco-German Socio-Cultural Relations », in German Politics and Society, Issue 106, Vol. 31, n° 1, 2013, p. 70-91.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Annäherung, Aussöhnung, Kooperation. Deutsch-französische Historikerbeziehungen nach 1945 », in Zeitschrift für interkulturelle Germanistik 4 (2013), vol 2, p. 61-79.
  • « Un ‘mythe’ de la réconciliation ? Le Traité« comme ‘Lieu de mémoire’ franco-allemand » in Dokumente /Documents. Zeitschrift für den deutsch-französischen Dialog / Revue du dialogue franco-allemand, 4 (2012), p. 49-54.
  • « Un cadre large et pertinent. La culture et le Traité de l’Élysée », in Dokumente /Documents. Zeitschrift für den deutsch-französischen Dialog / Revue du dialogue franco-allemand, 4 (2012), p. 119-124.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « L’Université franco-allemande : médiateur académique », in Allemagne d’Aujourd’hui, n° 201, juillet-septembre 2012, p. 83-92.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Le manuel franco-allemand d’histoire : une expérience d’écriture et d’enseignement transnational de l’histoire », in Allemagne d’Aujourd’hui, n° 201, juillet-septembre 2012, p. 93-101.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « A la recherche de l’aval populaire. Les voyages officiels de l’année 1962 », in Dokumente /Documents. Zeitschrift für den deutsch-französischen Dialog / Revue du dialogue franco-allemand, 3 (2012), p. 56-64.
  • « Échange ou convergence ? Le processus de rapprochement dans la société », in Dokumente /Documents. Zeitschrift für den deutsch-französischen Dialog / Revue du dialogue franco-allemand, 2 (2012), p. 23-28.
  • « La commémoration franco-lituanienne (1937) du passage de Napoléon en Lituanie. L’engagement de Raymond Schmittlein », in Darbai ir Dienos [revue lituanienne], n° 55, 2011, p. 99-113.
  • « Échanges culturels franco-bavarois après la Seconde Guerre mondiale », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande 42 (2010) 4, p. 569-581.
  • « Historischer Perspektivenwechsel. Das deutsch-französische Geschichtsbuch : Vorgeschichte und Realisierung » (avec Ulrich Pfeil), in Frankreich Jahrbuch 2009. Französische Blicke auf das zeitgenössische Deutschland, Wiesbaden, 2010, p. 95-113.
  • « La diplomatie française face à la question du Schleswig au lendemain de la Première Guerre mondiale », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande 41 (2009) 1, p. 41-58.
  • « La Revue d’Allemagne : 40 ans d’histoire à Strasbourg » (avec Christiane Falbisaner-Weeda), in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande 41 (2009) 4, p. 493-509.
  • « Les jumelages franco-allemands : aspect d’une coopération transnationale » in Vingtième Siècle, n° 99 juillet–septembre 2008, p. 189-201.
  • Corine Defrance, Jörg Echternkamp, Stefan Martens, « Pour une histoire des sociétés allemandes d’après-guerre : une introduction », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande 40 (2008) 2, p. 179-188.
  • « La politique culturelle extérieure de la RFA au service de la diffusion d’une nouvelle image de soi à l’étranger (1949–1969) », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande 40 (2008) 3, p. 367-380.
  • « Les nouvelles orientations de la politique allemande d’enseignement supérieur et de recherche », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande 39 (2007) 1, p. 49-64.
  • Jacques Bariéty, Corine Defrance, « Les missions de la France libre en Union soviétique et les ‘Malgré nous’, 1942-1944 », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande 39 (2007) 4, p. 549-566.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Le manuel franco-allemand d’histoire : L’aboutissement d’un long travail de coopération entre historiens français et allemands », in Visions franco-allemandes n° 11, décembre 2006, Comité d’études des relations franco-allemandes (CERFA), IFRI, revue en ligne sur le site de l’IFRI : www.ifri.org/files/Visions_1... ; [version papier : Claire Demesmay, Hans Stark (éd.), Radioscopies de l’Allemagne, IFRI, Paris, 2007, p. 335-350].
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « L’Allemagne occupée en 1946 », in Guerres mondiales et conflits contemporains, 54 (2006) 224, p. 47-64.
  • « Les relations politiques entre la France et la Bavière, 1945-1949 », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande 38 (2006) 3, p. 387-401.
  • « Französische Kulturpolitik im besetzten Deutschland nach 1945 » (traduit de l’allemand en ukrainien), in ICTOPIЯ TA ICTOPIOГPAФIЯ B ЄBPOПI, 4 (2006), p. 22-31.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Deutsche und Franzosen seit 1945. Vergleichende Herangehensweise als Mehrwert » in Dokumente. Zeitschrift für den deutsch-französischen Dialog 62 (2006) 5, p. 82-87.
  • « La reconversion d’une institution singulière. L’association au CNRS du Centre d’Études Germaniques de Strasbourg (1968) », in La Revue pour l’Histoire du CNRS, n° 13, novembre 2005, p. 20-30.
  • « Mainz in der französischen Kulturpolitik, 1945-1951 », in Mainzer Zeitschrift, Mittelrheinisches Jahrbuch für Archäologie, Kunst und Geschichte, 98 (2003), p. 73-84.
  • « Universités et universitaires allemands dans l’après-guerre, 1945-1960 », Francia, vol. 30/3 (2003), p. 51-69.
  • « Le Centre d’Études Germaniques dans l’après Seconde Guerre mondiale : l’ère de la coopération privilégiée avec les militaires (1945-1969) », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 34 (2002) 3, p. 353-372.
  • « Les relations universitaires franco-allemandes avant 1963 », in Lendemains, n° 107/108, 2002, p. 202-219.
  • « La mission du CNRS en Allemagne (1945-1950) : entre exploitation et contrôle du potentiel scientifique allemand », in La Revue pour l’Histoire du CNRS, n° 5, 2001, p. 54-65.
  • « Le renouveau de la biographie dans les historiographies française et allemande contemporaines », in Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 33 (2001) 4, p. 373-384.
  • « Raymond Schmittlein : un itinéraire dans la France Libre, entre activités militaires et diplomatiques », in Relations Internationales, n° 108, 2001, p. 487-501.
  • « La création du réseau de centres culturels français en Allemagne dans l’immédiat après-guerre », in Lendemains, n° 103/104, 2001, p. 83-96.
  • « Le rôle des germanistes dans la politique universitaire de la France en Allemagne pendant la période d’occupation (1945-1949) », in Lendemains, n° 103/104, 2001, p. 56-67.
  • « Heidegger et l’anticatholicisme », in Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 32 (2000) 2, p. 299-311.
  • « Considérations sur l’état de la recherche relative à la zone d’occupation soviétique en Allemagne, 1945–1949 », in Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 32 (2000) 1, p. 3-12.
  • « Le gouvernement militaire français face au cas Heidegger, 1945-1949 », in Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 31 (1999) 2, p. 347-363.
  • Jacques Bariéty, Corine Defrance, « Naissance et débuts de la République Fédérale d’Allemagne, septembre 1949 – décembre 1950. Récentes publications de documents diplomatiques allemands et français », in Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 31 (1999) 2, p. 209-231.
  • « Francfort (1986), Weimar (1997) : Les sommets franco-allemands et la culture », in Documents. Revue des questions allemandes, 30 (1998) 1, p. 67-69.
  • « L’apport suisse à la rééducation des Allemands : l’exemple de la coopération universitaire (1945-1949) », in Revue Suisse d’Histoire, vol. 48, 1998, p. 236-253.
  • « La culture dans les projets d’union politique de l’Europe (1961-1962) », in Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 29 (1997) 2, p. 289-302.
  • « La dénazification des bibliothèques universitaires allemandes, 1945-1949 », in Bulletin d’informations de l’Association des Bibliothécaires français, n° 175, 1997, p. 15-18.
  • « L’enseignement supérieur et le Conseil de Contrôle : 1945-1948 », in Documents. Revue des questions allemandes, 29 (1997) 2, p. 34-40.
  • « Edmond Vermeil et la Commission de rééducation du peuple allemand, 1945/1946 », in Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 28 (1996) 2, p. 207-221.
  • « Les premiers jumelages franco-allemands, 1950–1963 », in Lendemains, n° 84, 1996, p. 83-95.
  • « L’enseignement supérieur en zone française d’occupation en Allemagne, 1945-1949 », in Francia, vol. 22/3, 1995, p. 43-64.
  • « Les Alliés occidentaux et la réouverture des bibliothèques universitaires allemandes après 1945 », in Sources. Travaux historiques, 1995, n° 41-42, p. 141-155.
  • « Les politiques universitaires des trois Alliés occidentaux en Allemagne occupée, 1945-1949 », in Relations Internationales, n° 80, 1994, p. 455-469.
  • « Éléments d’une analyse de la politique culturelle française en Allemagne à travers son financement, 1945-1955 », in Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 23 (1991) 4, p. 499-518.
  • « Les Français et la création de l’Institut d’Histoire européenne de Mayence, 1949-1955 », in Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, 23 (1991) 1, p. 87-101.
  • Publications dans des ouvrages collectifs et/ou actes de colloque
  • Corine Defrance, Anne Kwaschik, « Science, internationalisation et guerre froide : éléments d’introduction », in : Corine Defrance, Anne Kwaschik (éd.), La guerre froide et l’internationalisation des sciences : acteurs, réseaux et institutions, CNRS-Editions, Paris, 2015 (sous presse).
  • « France-Allemagne. Une coopération privilégiée en Europe ? », in : Corine Defrance, Anne Kwaschik (éd.), La guerre froide et l’internationalisation des sciences : acteurs, réseaux et institutions, CNRS-Editions, Paris, 2015 (sous presse).
  • « Amnesie und Gedächtnis : Die Hypotheken der Vergangenheit in Frankreich und Deutschland nach 1945 », in : Jörn Leonhard (éd.), Vom Vergleich zur Verflechtung : Deutschland und Frankreich im 20. Jahrhundert, Studien des Frankreich-Zentrums, Band 22, Erich Schmidt Verlag, Berlin, 2015 (sous presse).
  • Corine Defrance, Romain Faure, Eckhardt Fuchs, « Transnationale Perspektiven auf die deutsche Bildungsgeschichte nach 1945. Eine Einführung / Perspectives transnationales sur l’histoire de l’éducation en Allemagne après 1945. Une introduction », in : id. (éd.), Bildung in Deutschland nach 1945. Transnationale Perspektiven / L’éducation en Allemagne après 1945. Perspectives transnationales, PIE Peter Lang, Bruxelles, 2015 (sous presse).
  • Corine Defrance, Juliette Denis, Julia Maspero, « Personnes déplacées en Allemagne occupée et guerre froide : une introduction », in : id. (éd.), Personnes déplacées et guerre froide en Allemagne occupée, PIE Peter Lang, Bruxelles, 2015, p.11-36.
  • « Les personnes déplacées à l’Université en Allemagne occupée », in : Corine Defrance, Juliette Denis, Julia Maspero (éd.), Personnes déplacées et guerre froide en Allemagne occupée, PIE Peter Lang, Bruxelles, 2015, p. 291-308.
  • Das Deutsch-Französische Jugendwerk. Ein „Modell“ für die Einrichtung des Deutsch-Polnischen Jugendwerks ?, in : Corine Defrance, Michael Kißener, Jan Kusber, Pia Nordblom (éd.), Deutschland – Frankreich – Polen seit 1945. Transfer und Kooperation, PIE Peter Lang, Bruxelles, 2014, p. 127-143.
  • « Willy Brandt et l’Histoire : ‘Oui au pardon – non à l’oubli’ », in : Corine Defrance, Ulrich Pfeil, Andreas Wilkens (éd.), Willy Brandt. Un projet pour l’Allemagne (1913-1992), Bundeskanzler Willy-Brandt-Stiftung, Berlin, 2014, p. 113-122.
  • « Le cinéma allemand : miroir et acteur de la guerre froide. Éléments de conclusion », in : Christin Niemeyer, Ulrich Pfeil (éd.), Der deutsche Film im Kalten Krieg, Peter Lang, Bruxelles, 2014, p. 319-325.
  • « Que faire de l’Allemagne ? La France et l’occupation de l’Allemagne après la chute du IIIe Reich » in : Jacques Frémeaux, Michèle Battesti (éd.), Sortir de la guerre, Presses de l’université Paris-Sorbonne, Paris, 2014, p. 219-237.
  • « Le Mur de Berlin : émotions et mémoires en Allemagne », in : Antoine Marès, Marie-Pierre Rey (éd.), Mémoires et Emotions. Au cœur de l’histoire des relations internationales, Publications de la Sorbonne, Paris, 2014, p. 75-89.
  • Corine Defrance, Françoise Knopper, Anne-Marie Saint-Gille (éd.), « Introduction », in : Pouvoir civil, pouvoir militaire en Allemagne. Aspects politiques, sociaux et culturels, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2013, p. 9-20.
  • « Le Centre d’Études Germaniques de Strasbourg et la conception de l’espace germanique », in : Françoise Lartillot, Ulrich Pfeil, (éd.), Constructions de l’espace dans les cultures d’expression allemande, Peter Lang, Berne, 2013, p. 417-428.
  • « Le Centre d’Études Germaniques (1921-2001) : un ‘observatoire’ de l’Allemagne ? », in : Michel Grünewald, Hans-Jürgen Lüsebrink, Reiner Marcowitz, Uwe Puschner (éd.), France-Allemagne au XXe siècle – La production de savoir sur l’autre. Les institutions (vol. 3), Peter Lang, Berne, 2013, p. 165-177.
  • « Symbol or Reality ? The background, implementation and development of the Franco-German history textbook » (avec U. Pfeil), in : Karina V. Korostelina & Simone Lässig (éd.), History Education Beyond the Nation : Reconsidering Joint Textbook Projects, Routledge, London, New York, 2013, p. 52-68.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Die Entwicklung der deutsch-französischen Kulturbeziehungen nach dem Ende des Kalten Krieges », in : Martin Koopmann, Joachim Schild, Hans Stark (éd.), Neue Wege in ein neues Europa. Die deutsch-französischen Beziehungen nach dem Ende des Kalten Krieges, Nomos, 2013, p. 179-198.
  • « Von der Konfrontation zur Kooperation. Deutsch-französische Kulturbeziehungen nach 1945 », in : Nicole Colin, Corine Defrance, Ulrich Pfeil, Joachim Umlauf (éd.), Lexikon der deutsch-französischen Kulturbeziehungen seit 1945, Narr Verlag, Tübingen, 2013, p. 50-59.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Les évolutions culturelles dans les relations franco-allemandes depuis la fin de la Guerre froide », in : Hans Stark, Martin Koopmann, Joachim Schild (éd.), Les relations franco-allemandes dans une Europe unifiée. Réalisations et défis, PUB, Bordeaux, 2012, p. 189-208.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Memoria e storia nel processo di comprensione fra Germania e Francia dopo il 1945 », in : Olga Bombardelli (éd.), L’Europa e gli Europei a scuola, La Scuola, Brescia, 2012, p. 151-162.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « La France, l’Allemagne et le Traité de l’Élysée 1963-2003 : une introduction », in : id. (éd.), La France, l’Allemagne et le Traité de l’Élysée, 1963-2013, CNRS Editions, Paris, 2012, p. 7-79.
  • « Pourquoi la culture n’est-elle pas l’objet du traité de l’Élysée ? » in : Corine Defrance, Ulrich Pfeil, (éd.), La France, l’Allemagne et le Traité de l’Élysée, 1963-2013, CNRS Editions, Paris, 2012, p. 325-355.
  • « Alfred Grosser : le praticien des regards croisés franco-allemands », in : Michel Grünewald, Hans-Jürgen Lüsebrink, Reiner Marcowitz, Uwe Puschner (éd.), France-Allemagne au XXe siècle – La production de savoir sur l’autre. Les spécialistes universitaires de l’Allemagne et de la France au XXème siècle (vol. 2), Peter Lang, Berne, 2012, p. 217-230.
  • « ‘En sciences sociales, la France est en situation d’autarcie’ : La recherche française et la coopération franco-allemande en sciences humaines et sociales », in : Corine Defrance, Ulrich Pfeil (éd.), La construction d’un espace scientifique commun ? La France, la RFA et l’Europe après le choc du Spoutnik, Peter Lang, Bruxelles, 2012, p. 193-211.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Écrire une histoire des relations scientifiques et technologiques franco-allemandes en Europe », in : Corine Defrance, Ulrich Pfeil (éd.), La construction d’un espace scientifique commun ? La France, la RFA et l’Europe après le choc du Spoutnik, Peter Lang, Bruxelles, 2012, p. 11-20.
  • « Construction et déconstruction du mythe de la réconciliation franco-allemande au XXe siècle », in : Ulrich Pfeil (éd.), Mythes et Tabous des relations franco-allemandes au vingtième siècle, Peter Lang, Berne, 2012, p. 69-85.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Comment écrire une histoire transnationale ? », in : Michel Grünewald, Hans-Jürgen Lüsebrink, Reiner Marcowitz, Uwe Puschner (éd.), France-Allemagne au XXe siècle – La production de savoir sur l’autre (vol. 1), Peter Lang, Berne, 2011, p. 117-132.
  • « La réforme de la politique culturelle extérieure de la RFA. Apports et limites du renouveau, 1966-1974 », in : Andreas Wilkens (éd.), Willy Brandt et l’unité de l’Europe. De l’objectif de la paix aux solidarités nécessaires, Peter Lang, Bruxelles, 2011, p. 325-346.
  • « Die Auswärtige Kulturpolitik im Wandel. Neuansätze der Jahre 1966-1974 », in : Andreas Wilkens (éd.), Wir sind auf dem richtigen Weg. Willy Brandt und die europäische Einigung, Bonn, Dietz, 2010, p. 320-341.
  • « La dimension régionale dans le rapprochement franco-allemand : L’Alsace face à l’Allemagne de l’immédiat après-guerre au début des années 1970 », in : Yves Dénéchère, Marie-Bénédicte Vincent (éd.), Vivre et construire l’Europe à l’échelle territoriale de 1945 à nos jours, Peter Lang, Bruxelles, 2010, p. 145-158.
  • « Les jumelages franco-allemands », in : Atlas de la France dans la Seconde Guerre mondiale, édité par Jean-Luc Leleu, Françoise Passera, Jean Quellien, Fayard, Paris, 2010, p. 284-285.
  • « Société civile et relations franco-allemandes », in : Corine Defrance, Michael Kißener, Pia Nordblom (éd.), Wege der Verständigung zwischen Deutschen und Franzosen - Zivilgesellschaftliche Annäherungen, Narr-Verlag, Tübingen, 2010, p. 17-31.
  • « Le paysage universitaire et scientifique allemand entre déchirures et interdépendances », in : Jean-Paul Cahn, Ulrich Pfeil (éd.), Allemagne 1945-1961 : de la « catastrophe » à la construction du Mur, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2008, p. 209-225.
  • « Futsudoku kyōdō no rekishi kyōkasho : Furansu to Doitsu no rekishika no kyōryoku no kagi ? » (« Le manuel franco-allemand d’histoire : clé de voûte de la coopération entre historiens français et allemands ? », traduction du français en japonais), in : Lionel Babicz, Hisaki Kenmochi, Nokubo Kosuge (éd.) Rekishi ninshiki kyōyū no chihei — Yōroppa to Higashi Ajia (Perspectives sur une vision commune de l’histoire - Europe et Asie orientale), Akashi shoten 2009, p. 80-104.
  • « Politiques et relations culturelles extérieures. Concurrence et interdépendance entre RFA et RDA », in : Jean-Paul Cahn, Ulrich Pfeil (éd.), Allemagne 1961-1974 : De la construction du Mur à l’Ostpolitik, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2009, p. 103-123.
  • « ‘La guerre des ondes’. La télévision : arme et miroir du conflit interallemand », in : Jean-Paul Cahn, Ulrich Pfeil (éd.), Allemagne 1974-1990 : De l’Ostpolitik à l’unification, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2009, p. 149-165.
  • « Le CNRS au service de la science et de la société (1981–1994) », in : Histoire documentaire du CNRS, tome 3, Années 1981-1994, CNRS Éditions, Paris, 2009, p. 17-38.
  • « Aus Feinden werden Freunde. Frankreich und Deutschland nach 1945 », in Franz J. Felten (éd.), Frankreich am Rhein — vom Mittelalter bis heute, Mainzer Vorträge 13, Steiner Verlag, Stuttgart, 2009, p. 217-233.
  • « Die internationalen Historikertreffen von Speyer. Erste Kontaktaufnahme zwischen deutschen und französischen Historikern nach dem Zweiten Weltkrieg », in : Ulrich Pfeil (éd.), Die Rückkehr der deutschen Geschichtswissenschaft in die ‘Oekumene der Historiker’. Ein wissenschaftsgeschichtlicher Ansatz, Munich, Oldenbourg, 2008, p. 213-237.
  • « La reconstruction de la télévision en République Fédérale d’Allemagne et la consolidation de l’identité nationale », in : Marie-Françoise Lévy, Marie-Noëlle Sicard (éd.), Les lucarnes de l’Europe. Télévisions, cultures, identités, 1945–2005, Publications de la Sorbonne, Paris, 2008, p. 125-138.
  • « Science et guerre froide : La fondation d’une académie anticommuniste à Mayence ? », in : Terres promises. Mélanges offerts à André Kaspi. Articles réunis par Hélène Harter, Antoine Marès, Pierre Mélandri et Catherine Nicault, Publications de la Sorbonne, Paris, 2008, p. 365–374.
  • « Les échanges universitaires dans le programme d’activités de l’OFAJ », in : Hans Manfred Bock, Corine Defrance, Gilbert Krebs, Ulrich Pfeil (éd.), Les jeunes dans les relations transnationales. L’Office franco-allemand pour la Jeunesse, 1963-2008 [avec cédérom en annexe], Presses de la Sorbonne Nouvelle, Paris, 2008, p. 389-410.
  • « Sozio-kulturelle Beziehungen zwischen Frankreich und der Bundesrepublik Deutschland nach 1945 », in : Wolfgang Bergsdorf, Manuela Spindler, Wolfram Vogel, Heinrich H. Kill, Sergej Lochthofen (éd.), Erbfreunde : Deutschland und Frankreich im 21. Jahrhundert, Erfurt, 2007, p. 7-24.
  • « Les enseignants du supérieur en France et en Allemagne : la question du renouvellement du personnel dans l’après 1945 », in : Stefan Fisch, Florence Gauzy, Chantal Metzger (éd.), Lernen und lehren in Frankreich und Deutschland. Apprendre et enseigner en Allemagne et en France, Franz Steiner Verlag, Stuttgart, 2007, p. 64-79.
  • Le Centre d’Études Germaniques dans l’entre-deux-guerres, in : Ulrich Pfeil (éd.), Deutsche- französische Kultur- und Wissenschaftsbeziehungen im 20. Jahrhundert : ein institutionengeschichtlicher Ansatz, Oldenbourg, Munich, 2007, p. 103-119.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Das Projekt einer deutsch-französischen Hochschule seit 1963 », in Ulrich Pfeil (éd.), Deutsche- französische Kultur- und Wissenschaftsbeziehungen im 20. Jahrhundert : ein institutionengeschichtlicher Ansatz, Oldenbourg, Munich, 2007, p. 309-337.
  • Corine Defrance, Ulrich Pfeil, « Au service du rapprochement franco-allemand. Dialogue d’historiens de part et d’autre du Rhin », in : Georges Mink, Laure Neumayer (éd.), L’Europe et ses passés douloureux, La Découverte, Paris, 2007, p. 91-103.
  • « Wiederaufbau und geistige Neugestaltung » in : Bernd Martin (éd.), 550 Jahre. Albert-Ludwig-Universität Freiburg. Festschrift. Tome 3 : Von der badischen Landesuniversität zur Hochschule des 21. Jahrhunderts, Karl Alber Verlag, Fribourg/Munich, 2007, p. 575-591.
  • Geneviève Bibes, Corine Defrance, Jérôme de l’Espinois, Anne Hogenhuis, « Quelques aspects de la politique étrangère de Briand en 1921 vus au travers de la publication des Documents Diplomatiques Français », in : Jacques Bariéty (éd.), Aristide Briand, la Société des Nations et l’Europe, 1919-1932, Presses universitaires de Strasbourg, Strasbourg, 2007, p. 41-59.
  • « Die Westalliierten als Hochschulreformatoren (1945-1949) : ein Vergleich », in : Andreas Franzmann, Barbara Wolbring (éd.), Zwischen Idee und Zweckorientierung. Vorbilder und Motive von Hochschulreformen seit 1945, Akademie Verlag, Berlin, 2007, p. 35-45.
  • Dictionnaire du Monde Germanique, sous la direction de Elisabeth Décultot, Michel Espagne, Jacques Le Rider, Bayard, Paris 2007. Rédaction de deux rubriques : « Occupation de l’Allemagne : 1/ 1945-1947 ; 2/ 1947-1949, p. 810-812.
  • « Les relations culturelles entre la France et la Bavière depuis 1945 », in : France-Bayern : allers-retours. 1000 ans de relations franco-bavaroises (catalogue de l’exposition), Ed. Adam Biro, Paris, 2006, p. 447-467.
  • « Die französische Besatzungsmacht und die Philosophische Fakultät », in : Eckhard Wirbelauer (éd.), Die Freiburger Philosophische Fakultät, 1920-1960, Mitglieder – Strukturen –Vernetzungen, Verlag Karl Alber, Fribourg, Munich, 2006, p. 803-820.
  • « Deutsche Nachkriegsgesellschaften zwischen Brüchen und Kontinuitäten », in : Heiner Timmermann (éd.), Historische Erinnerung im Wandel. Neuere Forschungen zur Deutschen Nachkriegsgeschichte, Münster, 2006, p. 98-104.
  • « Raymond Schmittlein (1904-1974) : Leben und Werk eines französischen Gründungsvaters der Universität Mainz », in : Michael Kißener, Helmut Mathy (éd.), Ut omnes unum sint (Teil 1) Die Gründungspersönlichkeiten der Johannes Gutenberg-Universität, Stuttgart, 2005, p. 11-30.
  • « Bericht aus einer verlorengegangenen Quelle : Der Weg Irène Girons in die Französische Militärregierung (1910 bis 1945) », in : Michael Kißener, Helmut Mathy (éd.), Ut omnes unum sint (Teil 1) Die Gründungspersönlichkeiten der Johannes Gutenberg-Universität, Stuttgart, 2005, p. 43-55.
  • « Fritz Kerns Nachfolge im Institut für Europäische Geschichte und die Wahl von Martin Göhring. Personalpolitik innerhalb der Historikerzunft 1950/1951 », in : Heinz Duchhardt (éd.), Martin Göhring (1903-1968) Stationen eines Historikerlebens, Verlag Philipp von Zabern, Mayence, 2005, p. 11-22.
  • « Raymond Schmittlein (1904-1974), ein Kulturmittler zwischen Deutschland und Frankreich ? », in François Beilecke, Katja Marmetschke (éd.), Der Intellektuelle und der Mandarin. Für Hans Manfred Bock, Intervalle 8. Schriften zur Kulturforschung, Kassel University Press, Kassel, 2005, p. 481-502.
  • « Historiographie et typologies des Résistances allemandes au nazisme », in : Matthieu Arnold (éd.), Chrétiens et Églises face au nazisme : entre adhésion et résistance, Strasbourg, 2005, p. 13-39.
  • « Die ‘Maison du livre français’ in Berlin (1923-1933) und die französische Buchpolitik in Deutschland », in : Hans Manfred Bock (éd.), Französische Kultur im Berlin der Weimarer Republik. Kultureller Austausch und diplomatique Beziehungen, Gunter Narr Verlag, Tübingen, 2005, p. 157-171.
  • « La vie culturelle en Allemagne de l’Ouest, 1955-1974 », in : Jean-Paul Cahn, Bernard Poloni, Gérard Schneilin (éd.), La République fédérale d’Allemagne. De la souveraineté retrouvée à la souveraineté partagée (1955-1974), Éditions du Temps, Paris, 2005, p. 177-187.
  • « Les relations culturelles franco-allemandes dans les années cinquante : Acteurs et structures des échanges », in : Hélène Miard-Delacroix, Rainer Hudemann (éd.), Wandel und Integration : deutsch-französische Annäherungen der fünfziger Jahre / Mutations et intégration. Les rapprochements franco-allemands dans les années cinquante, Oldenbourg, Munich, 2005, p. 241-256.
  • « ’Es kann gar nicht genug Kulturaustausch geben’ : Adenauer und die deutsch-französischen Kulturbeziehungen 1949-1963 », in : Klaus Schwabe (éd.), Adenauer und Frankreich, 1949-1963. Stand und Perspektiven der Forschung zu den deutsch-französischen Beziehungen in Politik, Wirtschaft und Kultur, Rhöndorfer Gespräche, vol. 21, Bouvier Verlag, Bonn, 2005, p. 137-162.
  • « La Maison du livre français à Berlin (1923-1933) et la politique française du livre en Allemagne pendant la République de Weimar », in : Hans Manfred Bock, Gilbert Krebs (éd.), Échanges culturels et relations diplomatiques. Présences françaises à Berlin au temps de la République de Weimar, PIA, Asnières, 2004, p. 159-173.
  • « La France et l’Autorité Internationale de la Ruhr jusqu’à l’annonce du plan Schuman », in : Andreas Wilkens (éd.), Le Plan Schuman dans l’Histoire : Intérêts nationaux et projet européen, Bruylant, Bruxelles, 2004, p. 123-145.
  • « Universitätsaustausch im Programmspektrum des DFJW », in : Hans Manfred Bock (éd.), Deutsch-französische Begegnung und europäischer Bürgersinn. Studien zum Deutsch-Französischen Jugendwerk 1963-2003, Leske & Budrich, Opladen, 2003, p. 219-243.
  • « Entnazifizierung an westdeutschen Universitäten in der Besatzungszeit », in : Kurt Hochstuhl (éd.), Deutsche und Franzosen im zusammmenwachsenden Europa 1945-2000, Kohlhammer, Stuttgart, 2003, p. 43-59.
  • « Il y a 50 ans…/ Vor 50 Jahren… La fondation de l’Institut français de Mayence et la mise en place du réseau de centres culturels français en Allemagne dans l’immédiat après-guerre », in : Nathalie Prat, Jean-Pierre Ostertag (éd.), Institut Français de Mayence 1951 bis 2001. 50 Jahre französische Kultur in Mainz,... Mayence ist das Tor zu Frankreich, das Tor zu Deutschland ...“, Mayence, 2001, p. 15-38.
  • « Deutsche Universitäten in der Besatzungszeit zwischen Brüchen und Traditionen 1945–1949 », in : Dietrich Papenfuß, Wolfgang Schieder (éd.), Deutsche Umbrüche im 20. Jahrhundert, Böhlau, Cologne, Weimar, Vienne, 2000, p. 409-428.
  • « La sélection des nouvelles élites dans les universités de l’Allemagne occupée, 1945-1949 », in : Ilja Mieck, Pierre Guillen (éd.) Nachkriegsgesellschaften in Deutschland und Frankreich im 20. Jahrhundert / Sociétés d’après-guerre en France et en Allemagne au 20e siècle, Oldenbourg, Munich, 1998, p. 207-220.
  • « Eine französische Bildungsanstalt auf dem linken Rheinufer : Das Centre d’Études Germaniques in Mainz (1921-1930) », in : Wilhelm Kreutz, Karl Scherer (éd), Die Pfalz unter französischer Besetzung (1918/19-1930), Institut für pfälzische Geschichte und Volkskunde, Kaiserslautern, 1999, p. 255-280.
  • « La reprise de l’enseignement supérieur en Allemagne occupée », in : Thomas Höpel, Dieter Tiemann (éd.), 1945 – 50 Jahre danach. Aspekte und Perspektiven im deutsch-französischen Beziehungsfeld, Leipziger Universitätsverlag, Leipzig, 1996, p. 177-202.
  • « La question du Slesvig dans les deux après-guerres », in : Christian Baechler, Carole Fink (éd.), L’établissement des frontières en Europe après les deux Guerres mondiales, Peter Lang, Berne, 1996, p. 133-147.
  • « La politique culturelle de la France dans sa zone d’occupation en Allemagne, 1945-1949 », in : François Cochet (éd.), Les occupations en Champagne-Ardenne : 1814-1944, Presses Universitaires de Reims, Reims, 1996, p. 207-221.
  • « Die Sonderrolle des linken Rheinufers in der französischen Kulturpolitik, 1945-1951 », in : Tilman Koops, Martin Vogt (éd.), Das Rheinland in zwei Nachkriegszeiten, 1919-1930 und 1945-1949, Ergebnisse einer Tagung des Bundesarchivs in der Universität Trier vom 12. bis 14. Oktober 1994, Selbstverlag des Bundesarchivs, Coblence, 1995, p. 175-188.
  • « Die Franzosen und die Wiedereröffnung der Mainzer Universität, 1945-1949 », in : Gabriele Clemens (éd.) : Kulturpolitik im besetzten Deutschland 1945-1949, Franz Steiner, Wiesbaden, 1994, p. 117-130.
  • « Les autorités françaises d’occupation face à la création de l’Académie des Sciences et des Lettres de Mayence, 1949-1955 », in : Joseph Jurt (éd.), Von der Besatzungszeit zur deutsch-französischen Kooperation / De la période d’occupation à la coopération franco-allemande, Rombach, Fribourg-en-Brisgau, 1993, p. 169-188.

Collaboration à des ouvrages

  • Paul Falkenburger, ‘Ich bin ein Berliner’. Berlin, Paris, Bonn. La voie d’un interprète, avec la collaboration de Corine Defrance, Éditions Christian, Paris, 2006. [Paul Falkenburger a été l’interprète pour l’allemand du général de Gaulle, de Georges Pompidou puis, jusqu’en 1976, de Valéry Giscard d’Estaing].

Conférences et débats publics (sélection de manifestations - depuis 2011

2014

  • 4 décembre : débat à l’occasion du 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin : Jean-Marc Ayrault, Corine Defrance, Ulrich Pfeil, animé par Claire Demesmay, Goethe Institut Paris
  • 25 novembre : participation au « Dialogue franco-allemand entre chercheurs / Deutsch-französischer Forscherdialog », organisé par le DAAD, Paris.
  • 19 novembre, conférence « Joseph Rovan et les relations franco-allemandes » lors de la journée « L’Europe de nos mérites », Institut Français / Institut für Europäische Geschichte, Mainz/Mayence.
  • 13 novembre : débat avec Ulrich Herbert, à l’occasion de la sortie de son ouvrage Geschichte Deutschlands im 20. Jahrhundert (mai 2014, Beck, Munich), avec Corine Defrance, Christian Ingrao, Ulrich Pfeil, Goethe-Institut, Paris.
  • 13 octobre : conférence : « Le système français d’enseignement supérieur entre héritages du passé et mutations », DAAD, Paris.
  • 25 septembre : conférence à l’Université de Tirana (Albanie) : « L’enseignement transnational de l’histoire : le manuel franco-allemand et le manuel balkanique. Expériences comparées ».
  • 17 avril : conférence-débat, « L’évolution des relations culturelles franco-allemandes depuis la réunification allemande - un bilan », Corine Defrance, Ulrich Pfeil, Maison de Heidelberg, Montpellier

2013

  • 19 novembre, conférence « Le manuel d’histoire franco-allemande, retour sur une initiative unique, quel bilan ? », Sarrebruck, Ministère de l’Education et de la Culture du Land de Sarre et académie de Nancy-Metz. programme des 33è trinômes académiques.
  • 18 novembre : conférence de rentrée de l’École doctorale Fernand Braudel de l’Université de Lorraine : « Processus de réconciliation : initiatives et gestes symboliques, à l’exemple du cas franco-allemand », Metz.
  • 17 octobre : conférence « La France, l’Allemagne et le traité de l’Elysée », Issoire.
  • 27 septembre : Chicago, conférence / débat organisé par DePaul University Chicago, Dept. of Modern Languages, le Service culturel, Consulat général de France, Goethe-Institut Chicago : “French-German Project on the occasion of the 50th anniversary of the Élysee Treaty : “History in the Age of Reconciliation – Beyond National or One-sided Perspectives”.
  • 22 juin 2013 : conférence « Les jumelages en Europe. L’invention d’un cadre de rapprochement après la Seconde Guerre mondiale », Blois.
  • 29 avril : débat autour du Lexikon der deutsch-französischen Kulturebeziehungen à l’Institut Français de Berlin avec Nicole Colin, Corine Defrance, Ulrich Pfeil, Joachim Umlauf, Klaus-Dieter Lehmann (président du Goethe Institut) et Emmanuel Suard (conseiller culturel de l’Ambassade de France à Berlin) ; commentaire Etienne François, modération Véronique Barondeau (journaliste).
  • 10 avril : débat autour du Lexikon der deutsch-französischen Kulturebeziehungen à l’Institut Goethe de Munich en présence du président du Goethe-Institut, Klaus-Dieter Lehmann, de l’Ambassadeur de France, Maurice Gourdault-Montagne, avec Nicole Colin, Corine Defrance, Ulrich Pfeil, Joachim Umlauf et Nathalie Licard, journaliste.
  • 6 avril, Schoelcher, conférence/débat “Le Traité de l’Elysée un long processus de réconciliation” Quel intérêt pour la Martinique ? », à l’Université Schoelcher, organisé par les Associations « La page d’Histoire » et« Tous créoles », avec Corine Defrance, Ulrich Pfeil et Stephan Martens (recteur de la Guadeloupe)
  • 19 mars, colloque à Dakar, Goethe Institut et Institut français de Dakar, Conférence : « Entre construction européenne et bilatéralisme franco-allemand : la voie vers le traité de l’Élysée ».
  • 27 février : conférence-débat DGAP Berlin, Aufbau eines europäischen Forschungsraums : Potential der deutsch-französischen Zusammenarbeit ; débat présidé par Dr. Andreas Schockenhoff, stellv. Vorsitzender der CDU/CSU-Fraktion und Vorsitzender der Deutsch-Französischen Parlamentariergruppe, avec Corine Defrance, Patrice Neau, président de l’Université franco-allemande, Ulrich Pfeil (Prof. Metz) et Harald Reichert (Synchrotron Radiation Facility, Grenoble).
  • 12 février : conférence „café histoire“ organisé par Marcel Spisser,
  • inspecteur d’académie, président de l’association des amis du mémorial d’Alsace Moselle, et M. Albert Poirot, directeur de la BNUS : „L’Histoire franco-allemande après 1945“.
  • 5 février 2013 : conférence : « Der deutsch-französische Annäherungsprozess und die „Versöhnung“ : ein Modell für Peace-Making Politiker ?“, Chancellerie du Land de Thuringe.
  • 23 janvier : Cologne, Université de Cologne, Institut Français de Cologne ; conférence : Der Élysée-Vertrag und die deutsch-französischen Kulturbeziehungen“.
  • 17 janvier : conférence : « Le traité de l’Élysée, lieu de mémoire franco-allemand ? », Issy les Moulineaux.

2012

  • 12 décembre : conférence à Essen (Université et Centre culturel franco-allemand) : « Die Entstehung des Élysée-Vertrags und die Erinnerung an den Vertrag in den deutsch-französischen Beziehungen ».
  • 6 décembre : débat à la Maison Heinrich Heine, Paris : « La France, l’Allemagne et le Traité de l’Élysée – Un défi européen ».
  • 15 novembre : conférence Dresde (Institut français), « France, RFA, RDA. Une histoire triangulaire dans La Guerre Froide », avec Ulrich Pfeil.
  • 7 septembre : débat public, Bonn, Petersberger Perspektiven, « 50 Jahre Elysée-Vertrag ».
  • 24 janvier : conférence à Kassel : « La réconciliation franco-allemande : construction et déconstruction d’un mythe ».
  • 20 janvier : débat public, Francfort-sur-le Main (Institut français d’histoire en Allemagne+Goethe-Universität de Francfort) « Deutsch-Französische Geschichte seit 1945 ».

2011

  • 15 décembre : conférence « L’action de l’OFAJ et la coopération universitaire : Mission et évolution dans un paysage en mutation, Congrès de l’OFAJ sur « Mobilité étudiante et professionnalisation : Quelles stratégies franco-allemandes pour le futur ?, Berlin, Freie-Universität.
  • 13 décembre : conférence « Der Elysée-Vertrag, ein deutsch-französischer Erinnerungsort ? », Université européenne Viadrina de Francfort-sur- l’Oder.
  • 30 novembre : débat public « The teaching of History down the ages », Onassis Cultural Centre, Athènes, 2011 (Costas Agelakos, Corine Defrance, Giorgos Kokkinos, Anastasios-Ionnis Metaxas, Evanthis Chatzivassiliou).
  • 29 novembre : conférence (le manuel franco-allemand d’histoire comme expérience d’écriture et d’enseignement transnational de l’histoire) et débat public à Agrinio (Grèce) sur le thème « L’État, l’école et la société civile : leur rôle dans le récit de l’histoire » (participants : Corine Defrance, Giorgos Kokkinos, modératrice : Elli Lemonidou) ».
  • 21 octobre : Corine Defrance et Ulrich Pfeil, débat avec Etienne François : deutsch-französische Beziehungen nach dem Zweiten Weltkrieg, Frankreich Zentrum der Freien Universität, Berlin.
  • 28 juin : conférence à l’Institut français de Mayence, et débat avec Michael Kißener, à l’occasion des 60 ans de l’Institut français de Mayence.

Medias (sélection d’interventions depuis 2011)

Documentaires

  • 2015 : Documentaire de Tania Rakhmanova, « Quand la France occupait l’Allemagne », production Quark ; diffusion France 3, conseillère historique.
  • Documentaire de Didier Deleskiewicz : « Une journée particulière. De Gaulle Adenauer le 8 juillet 1962 à Reims », conseillère historique.
  • « Chers ennemis : les Français et les Allemands », en 10 épisodes, série diffusée sur ARTE du 2 au 13 décembre 2013, produit par Gruppe 5 Filmproduktion GmbH.
  • « Le long chemin vers l’amitié. En route vers le traité de l’Élysée », de Peter R. Müller et Michael Mueller (52mn), diffusion sur ARTE le 22 janvier 2013.

Radio et télévision

  • LCI (direct), 22 janvier 2013 : entretien avec Vicent Hervouët ; commentaire de la cérémonie franco-allemande à Berlin au « Journal » de Bénédicte Le Chatelier.
  • ARTE : Xenius Wissenschaftsmagazin : « 50 ans du Traité de l’ Élysée : réconciliation ou mariage de raison », diffusion 21 et 22 janvier 2013.
  • Bayerischer Rundfunk, Emission spéciale 50 ans traité de l’Elysée : « Beste Freunde in der Krise. Betrachtungen zu 50 Jahren Elysée Vertrag », 17 janvier 2013.
  • Radio Télévision Suisse, le « grand journal radiophonique de 18-19h », 21 janvier 2013, sur le traité de l’Élysée, son histoire et l’actualité des relations franco-allemandes ; interview avec Jacques Allaman.
  • Radio France International (RFI), émission « Géopolitique-Le Débat », entretien de Marie-France Chatin avec Corine Defrance, Hans Stark et Ulrich Pfeil sur les relations franco-allemandes, 1ère diffusion le 19 janvier 2013(40 mn)

Presse écrite et internet

  • Le Journal du Dimanche, interview avec Vivien Vergnaud (22 janvier 2013)
  • Télérama, interview avec lorraine Rossignol (21 janvier 2013)

Liste de diffusion

À noter

Assemblée générale UMR SIRICE 2016

AG UMR SIRICE s’est tenue le Mercredi 15 juin 2016 de 14h à 17h00 Maison de la (...)

Séminaire SIRICE 2016-2017

Depuis le 15 septembre 2015, le nom de l’UMR Irice évolue en UMR SIRICE (Sorbonne-IRICE) (...)